Le site institutionnel de la Fédération Nationale de la Pêche en France

Accéder au site

generationpeche.fr – Toute l’actu de la pêche en France

Accéder au site

Trouvez les informations pêche de votre département

Accéder au site

cartedepeche.fr - Le site officiel pour obtenir la carte de pêche de votre association agréée

Accéder au site
> Actualité

Actualité

Offre spéciale - la carte découverte femme à -50%

Communiqué de presse - Réunion Ville de Paris

Communiqué de presse

Fédération de Paris, des Hauts de Seine, de Seine Saint Denis et du Val de Marne pour la pêche et la protection du milieu aquatique

Suite à l’adoption du vœu lors de la séance du 3 février 2021 par le Conseil de Paris pour interdire toutes techniques de pêche avec des hameçons munis d’ardillons, ainsi que la pêche au vif sur le territoire parisien, plusieurs élus de notre Fédération ainsi que les A.A.P.P.M.A. parisiennes et accompagnés par la FNPF ont échangé sur ces sujets lors d’une réunion avec Monsieur Nadjovski, élu E.E.L.V., adjoint à la Mairie de Paris.

La Mairie de Paris nous adresse en premier lieu un message clair, « ce n’est pas du tout notre intention d’interdire la pêche à Paris », ce message fut répété à plusieurs reprises par Monsieur Nadjovski, mais pas que, il a également rappelé le rôle fondamental de notre Fédération, de nos A.A.P.P.M.A. et de nos adhérents sur le terrain, notamment les sentinelles de l’environnement derrière chaque pêcheur luttant contre les braconnages et les pollutions toujours omniprésents sur nos territoires.

Monsieur Nadjovski rappelle que la Mairie de Paris doit se préoccuper de la question du bien-être animal non forcément en interdisant la pêche mais au contraire en bâtissant conjointement avec la Fédération de pêche de Paris et Petite Couronne et les A.A.P.P.M.A. concernées, une charte encadrant les bonnes pratiques de pêche en total respect du bien-être animal.

Nous comptons participer activement à l’élaboration de cette charte car à ce stade les avis divergent sur certains points et il est de notre devoir de défendre une partie de notre histoire et en même temps d’apporter toute notre expertise sur des questions aussi techniques que l’utilisation de l’ardillon et la pêche au vif.

La Fédération de pêche de Paris Petite Couronne, ainsi que ses A.A.P.P.M.A. sont très fières et remercient très sincèrement tous les soutiens reçus ces derniers jours de la part d’adhérents, de sympathisants tant personnels qu’institutionnels de toute la France.

Louis Lindier

Président Fédéral

Communiqué de presse - Vœu du Conseil de Paris

Communiqué de presse

Fédération Interdépartementale de Paris, des Hauts de Seine, de Seine Saint Denis et du Val de Marne pour la pêche et la protection du milieu aquatique

Le Conseil de Paris dans sa séance du mercredi 3 février 2021 a adopté un Voeu pour interdire à Paris, toutes techniques de pêche avec hameçons munis d’ardillon ainsi que la pêche au vif avec tout ce que cela représente.

Nous, pêcheurs de Paris et de la région Parisienne, tenons à préciser que la technique de la pêche au vif ainsi que le fait d’utiliser un ardillon, font partie des nombreuses pratiques et techniques de pêche autorisées par le Code de l’Environnement et déclinée dans nos règlements internes.

Nous regrettons que la décision du Conseil de Paris ait été prise sans une concertation préalable, d’autant plus que des représentants d’associations de pêcheurs parisiens et la Fédération de Pêche de Paris et de la petite couronne, ont été reçus le 13 octobre 2020 par Monsieur Nadjovski, adjoint à la Maire de Paris Chargé de la végétalisation de l’espace public, des espaces verts, de la biodiversité et de la condition animale, ce qui pouvait laisser présager la possibilité d’un dialogue constructif avec la Ville de Paris sur différents sujets en lien avec la pêche et la protection du milieu aquatique.

Ce vœu répond hélas à la demande d’un mouvement anti-pêche extrémiste dont les ambitions avouées sont d’interdire toute forme de pêche. Ils revendiquent considérer cette « avancée » comme une « étape ».

Nous rappelons que les pêcheurs de Paris et de France sont les sentinelles de nos rivières, plans d’eau, ils sont lanceurs d’alertes face à de multiples pollutions et agressions que subit le milieu aquatique y compris à Paris.

L’entretien bénévole des berges, la création de frayères, le sauvetage des poissons lors des crues, les rempoissonnements sont dans nos gènes de pêcheur.

Nous sommes plus d’un million quatre cent mille pêcheurs en France, quarante mille bénévoles, 3800 associations de pêcheurs, 94 fédérations départementales de pêche, 12 associations régionales, 6 Unions de Bassins et 10 Associations Migrateurs qui se mobilisent quotidiennement au côté des élus locaux et dans toutes les instances concernées afin de défendre la biodiversité et le milieu aquatique, et atteindre les objectifs qui leur ont été fixés par la loi et ce jusqu’au plus haut niveau de l’Etat.

Louis Lindier

Président Fédéral